1

Retrouver Paris

Ce mercredi, nous étions invités à un déaprem1jeûner au KFC pour fêter le lancement du film Snoopy et les Peanuts, qui sort en salles le 23 décembre prochain. Ce fut l’occasion pour nous de déguster les produits du spécialiste du poulet frit, que nous connaissions et apprécions déjà beaucoup. Animé par l’équipe de com de la chaîne de restauration rapide, lors de ce déjeuner nous avons eu l’occasion de discuter de plein de choses et c’était très intéressant. Nous avons découvert l’histoire du Colonel Sanders et de la fameuse recettaprem2e de poulet qu’il a commencé à préparer dans sa station service du Kentucky. Une véritable success story à l’américaine. Sa recette est inchangée depuis 73 ans et le poulet est toujours préparé avec les gestes méticuleux qui étaient les siens à l’époque. Nous avons mangé les traditionnels tenders de poulet, toujours aussi bons. Et le dessert glacé du moment, le Kream Ball saveur Rocher est juste à tomber par terre !

aprem9Et Snoopy dans tout ça me direz-vous ? J’y viens… Pour la première fois, KFC va travailler sous licence pour les cadeaux accompagnants les menus enfant, les Tasty Box. Et pour cette grande première, ce sont les visuels du dernier film d’animation Snoopy qui sont utilisés et ils sont absolument charmants. Adil s’est aussi souvenu que KFC était partenaire de l’équipe de France de football (la pub, c’est plus facile à apprendre que les devoirs comme on dit) et il a longuement parlé de ça avec nos hôtesses, qui étaient je crois particulièrement charmées et étonnées par mon petit garçon qui savait très bien de quoi il parlait. KFC esaprem8t donc partenaire de la FFF (Fédération Française de Football) et organise, à chaque mi-temps des matchs de l’équipe de France un concours de tirs dans un énorme bucket (la boite de morceaux de poulets emblématique de la marque). «En plein dans le bucket», c’est ce challenge qui permet de gagner un voyage aux États-Unis. Après avoir répondu à un questionnaire sur Facebook, quatre heureux chanceux seront tirés au sort pour tenter de marquer dans un bucket géant. Nous avions vu ce show à la mi-temps du dernier France-Brésil au Stade de France et c’était vraiment marrant. Et il y avait eu un gagnant ! Adil a donc comme mission de s’entraîner pour participer au prochain rendez-vous en mars. Autant vous dire qu’il va y mettre tout son cœur !

aprem5Cette journée fut aussi l’occasion de nous rendre à une petite exposition à laquelle je voulais emmener Adil depuis quelques semaines. The Quest for the Absolute, quand les super-héros se mettent à nu face à une nature sauvage, imposante et puissante. Réalisés par Benoît Lapray, ces tirages photos montrent Superman, Spiderman, Wolverine et tant d’autres du côté sombre du héros, dans la solitude la plus absolue. aprem3Déposés dans des paysages grandioses et impressionnants, ils en deviennent tout petits, presque fragiles, mais toujours aussi beaux. L’expo présente une quinzaine de photomontages dans la Galerie Lacroix, en plein cœur de Belleville. Les photos sont splendides, disponibles à la vente mais un peu hors budget pour nous. Vous y découvrirez aussi de beaux ouvrages sur tous les héros de Marvel et même un Superman qu’on aimerait avoir sous la main plus souvent pour nous protéger… Vous avez jusqu’au 20 décembre pour aller y faire un tour. Adil a bien aimé mais il a trouvé ça trop court ! Les super-héros c’est un peu comme le chocolat, y en a jamais assez !

aprem4

aprem7Se poser dans ce quartier, y prendre un expresso et faire deux parties de baby-foot, voila qui concluait parfaitement cette escapade parisienne. Quand nous avons demandé une place en crèche pour les mercredis, notre envie était de passer du temps avec Adil ces après-midi. L’emmener au sport, faire de la pâtisserie puis goûter à la maison, aller au cinéma… Nous avons déjà bien profité de ces moments, à deux ou à trois avec lui et c’est toujours un vrai plaisir de le voir s’épanouir et avoir ses parents pour lui tout seul, une petite bulle dans ces semaines chargées. Hier, nous avons passé une après-midi entière à Paris, tous les trois et c’était vraiment trèsaprem6 agréable. «Oser» retourner à Paris, prendre le métro, se rendre dans des lieux très fréquentés, ça ne m’a pas pris beaucoup de temps, de le faire seule mais un peu plus pour y emmener Fiston à nouveau. C’est facile de se dire qu’on n’a pas peur, que d’avoir peur ce serait de les faire gagner, je trouve qu’en tant que parents on a une responsabilité supplémentaire vis à vis de nos enfants dans ces cas là, la responsabilité de décider pour eux si la peur doit ou pas nous bloquer, nous restreindre. Alors dans ces moments où je doute un peu, je me dis que de trop réfléchir ou de trop y penser ne sert à rien à d’autre que de se faire des nœuds dans le dos et je fais comme si tout allait bien….

6

On sort de sa caverne pour une partie de Préhisto-nonos ! [Mes jouets préférés]

Voici un jeu follement amusant que je suis ravie de vous présenter aujourd’hui pour ma quatrième participation au rendez-vous entre blogs «Mes jouets préférés». Pendant le mois de décembre, c’est tous les mardis que Poupette World nous propose de présenter un jeu ou un jouet que nos enfants adorent. J’ai récemment participé aux journées portes-ouvertes de l’agence Toscanne et j’ai eu la chance de pouvoir tester ce jeu de la marque Haba.

prehisnonos11Vous connaissez sans doute cette marque allemande, spécialiste des jouets en bois et des jeux de société d’un esthétisme particulièrement travaillé. Le respect de l’environnement, les matériaux de première qualité utilisés et les atouts ludiques et éducatifs de leurs jeux en font une des marques chouchou des parents. C’est à la ludothèque que j’ai découvert cette marque, les rayons jeux de société en sont plein et nous adorons essayé de nouveaux jeux à chaque fois que nous y allons.

Avec Adil nous avons testé Préhisto-nonos, un jeu de société conseillé à partir de 5 ans, mêlant chance et réflexion. Le but du jeu est simple, il faut récolter un maximum de proie. Deux personnages, Ospierrot et Dinodenis sont à la recherche de nourriture et c’est enprehisnonos6 lançant les dés que nous allons les aider à se déplacer et qu’ils vont nous faire gagner des miams, mais aussi parfois tomber sur des os. Dans la boite, 31 plaquettes chemin, 3 cartes proie, 5 dés et 2 personnages en bois.

Pour tout vous avouer, j’ai eu du mal à comprendre le déroulement d’une partie au départ et j’ai relu la règle plusieurs fois. Nous avons essayé de jouer une première fois avec un paire de jumeaux dans les pattes et ce n’était pas facile. Nous avons donc attendu qu’ils soient couchés pour la sieste pour recommencer.

prehisnonos1

Il faut, avant de débuter une partie installer le jeu en disposant les 31 petites plaquettes en cercle (face découverte), elles formeront ainsi le chemin sur prehisnonos3lequel Ospierrot et Dinodenis vont se déplacer pendant le jeu. On dépose après chaque personnage aux extrémités. Il faut ensuite placer au centre du chemin les 3 cartes proie (dinosaure, oiseau, mammouth). Le joueur qui a les cheveux les plus en bataille commence ! J’adore ces petites subtilités rigolotes. On tire les dés. Les symboles sur les dés sont : un os, le personnage de Dinodenis, le personnage d’Ospierrot, un mammouth, un dinosaure et un oiseau. À chaque lancer de dés il faut en mettre un de côté au minimum. Les dés avec le symbole os sont à retirer. Avec 3 dés du même symbole, on récupère une carte proie au centre du cercle. On peut lancer les dés cinq prehisnonos5fois. Quand ils désignent les personnages, il faut avancer les figurines du nombre défini par les dés et récupérer ensuite la plaquette sur laquelle elles s’arrêtent. Si les deux personnages avancent au même lancer de dés, il faut donner une plaquette à un autre joueur de la partie. Les cartes proies peuvent être reprises à un joueur qui les aurait gagnées avant. La partie est terminée quand les deux personnages se rejoignent ou se croisent. Il faut alors compter les symboles sur les plaquettes et c’est celui qui en obtient le plus qui remporte la partie.

prehisnonos9 prehisnonos10

Ce jeu est intéressant car il associe la chance (les dés) et la réflexion. Sur la face visible des plaquettes, il est facile de voir quel carte peut rapporter plus de points et donc de choisir si on préfère faire avancer Dinodenis ou Ospierrot. Nous avons joué plusieurs parties et nous préférons cacher les plaquettes pour plus de suspens. Adil adore le défi des 3 dés proies pour récupérer les cartes, surtout quand c’est moi qui les avait gagnées juste avant. Le petit calcul à la fin pour voir qui a remporté le plus de miam est aussi intéressant, le calcul mental ça fait toujours du bien aux méninges. Le matériel est solide, la boite et les cartes bien illustrées, c’est un jeu sympa pour les enfants autour de 6 ans.

Préhisto-nonos par Haba, jeu à partir de 5 ans, de 2 à 4 joueurs, durée moyenne d’une partie : 15 minutes – Prix moyen constaté : 11 €

mesjouetspreferesRetrouvez aujourd’hui également les participations des blogueurs et blogueuses qui rejoignent Poupette World dans l’aventure «Nos jouets préférés» :

Beginner Puzzle Safari Babies de Petit Collage chez Poupette World
Camion de pompage Trash Pack chez La Bibliothèque de Mathy
Ron le robot de Haba chez Maman Prout

Jeu offert, merci Anne, Toscanne et Haba

6

Qu’est ce qu’on mange ce soir ?

Stop ! Ne cherchez plus ! J’ai le livre qu’il vous faut si comme moi vous n’en pouvez plus de cette question que vous vous posez tous les jours ou presque. Ce n’est pas de faire à manger le plus dur, c’est de trouver les idées ! Cette citation je pourrai l’attribuer à toutes les personnes qui s’occupent des repas dans un foyer. La première fois que je l’ai entendue c’est mon Papa qui l’a prononcée. Et il le disait souvent. Je l’entends encore râler parce que nous n’avions pas d’idées à lui proposer. Et vingt ans plus tard, me voila à poser la même question, au minimum trois soirs par semaine à mon mari et à Adil et leurs réponses me laissent quelque peu dubitative. Le premier veut des pâtes et le second des nuggets avec des frites. À chaque fois… Il me fallait donc agir. Et c’est là que les Éditions Eyrolles sortent de leur chapeau ce livre qui va peut être sauver mes fins d’après-midi, pendant lesquelles je me torture l’esprit pour trouver une idée originale et innovante pour remplir les petits et grands estomacs de ma famille.

atable1À table ! par Marie de Foucault
Éditions Eyrolles – 208 pages – 14,90 €

À table ! de Marie de Foucault va devenir mon livre de plan de travail ! Dans cet ouvrage, vous trouverez 200 recettes simples, rapides et équilibrées. Certaines se font même gourmandes, parce que de temps en temps, il faut s’offrir un petit plaisir dans l’assiette. C’est un livre à spirales, qui reste ouvert quand on cuisine, pratique à souhait.

Pour chaque saison, Marie a élaboré deux semaines de menus, à alterner pour une rotation pas trop répétitive. Des menus pour le midi et pour le soir avec atable4à chaque fois la liste des courses pour préparer la semaine à l’avance. Au début de chaque saison, Marie fait un rappel sur les produits de saison : fruits et légumes, aromates, champignons, viandes, poissons et fromages. Elle a également fait en sorte de simplifier les recettes pour réduire au maximum les temps de préparation. Les recettes sont dosées pour quatre personnes mais bien évidement tout dépend des goûts et de l’appétit de chacun. Chaque menu comporte un plat et un dessert en semaine auxquels s’ajoute une entrée à midi le weekend. Dans certaines recettes, Marie propose un petit plus, pour ajouter un peu de gourmandise ou de saveur. Quand le plat prend un peu de temps (à préparer ou à cuire), il y a des yaourts ou des fruits au dessert. Au début du livre Marie propose quelques recettes deatable2 base : vinaigrette, pâtes à tartes, sauces classiques, pains, crème anglaise… Et à la fin de chaque chapitre, Marie met en avant un menu un peu «élaboré» pour recevoir. C’est intéressant parce qu’on se demande aussi parfois ce qu’on va préparer quand on reçoit du monde.

Mon avis :

atable3En grande fan d’organisation bien ficelée je dois dire que je trouve ce livre vraiment bien fait. Les menus préparés à l’avance, j’ai déjà essayé mais là encore les idées manquent vite. Maintenant que toute la famille mange le même repas, c’est plus facile de faire un plat unique pour tout le monde. J’essaye déjà de consommer des produits de saison et le petit rappel au début de chaque saison ne peut faire que du bien pour s’y tenir. Les recettes proposées sont accessibles, il est facile de remplacer un aliment s’il ne convient pas à un membre de la famille. Je trouve le principe du carnet à spirales vraiment très pratique, ça m’énerve quand un livre se referme alors que j’ai besoin de lire un détail d’une recette. Les illustrations sont colorées et sobres, les recettes simples et délicieuses. Nous ne mangeons pas à la maison le midi, nous pouvons même nous permettre d’utiliser les menus proposés le midi pour agrandir encore un peu le champs des possibilités.

Je pense que ce livre a sa place dans toutes les cuisines des parents qui se creusent trop souvent les méninges pour trouver des idées de repas. Son petit prix le rend accessible. N’hésitez pas, vous ne serez pas déçu !

Livre offert, merci à Magali et aux Éditions Eyrolles

7

Envie d’en prendre plus chez Prentu [Concours #TeamPipelettes]

Si vous êtes un lecteur régulier du blog, vous avez sans doute deviné que nous aimons la photo. Smartphones, appareil compact, appareil reflex, nous sommes plutôt bien équipés. Et pour faire mentir l’adage qui dit que les cordonniers sont souvent les plus mal chaussés, nous n’avons pas trop de soucis en ce qui concerne la conservation et le tri (en langage pro on dit «editing») de nos images. Car même si je passe mon temps à traiter et organiser des photos au travail, je me fais toujours un plaisir de le faire aussi avec nos photos personnelles. Ce qui nous manque ce sont les produits photos que nous ne prenons pas le temps de commander.

logoGrâce aux concours de Noël organisés par la #TeamPipelettes, j’ai eu la chance de tester les services de Prentu, site de vente en ligne de produits photos en tout genre. Prentu, société néerlandaise fondée en 2004 est spécialiste de la photo en ligne. Disposant de machines à la pointe de la technologies, la qualité est bien sur au rendez-vous sur chacun de ses produits. Prentu propose également un large choix de produits originaux, personnalisables à loisirs. Avec un service client ouvert 24/24h, Prentu crée une relation de confiance avec les consommateurs.

Les produits phare de chez Prentu :

Les décorations murales

« Chaque année, on pourrait recouvrir la distance Paris-Marseille de nos décorations murales »

Photos sur toile, sur aluminium, sur plexiglas, sur bois, poster, mosaïque photos… Chez Prentu, facile de trouver la décoration pour sa maison ou pour offrir en étant sur d’avoir toujours une qualité d’impression irréprochable.

Les tirages photo

« Chaque semaine, nous imprimons une pile de photos de la hauteur de la Tour Eiffel »

Tirages, cadres, photos d’identité, grands formats, polaprint. De quoi faire vivre ou revivre les souvenirs qui sommeillent bien trop souvent dans nos ordinateurs ou nos disques durs externes. Une douzaine de format, du papier de qualité, des tarifs intéressants, imprimer et partager ses clichés devient un jeu d’enfant !

Les livres photo

« Chaque année, on pourrait remplir une bibliothèque avec nos livres photo »

Qu’il soit de format classique ou plus original, le livre photo est l’album photo des temps modernes. On le feuillette avec joie pendant les repas de famille ou si vos enfants sont comme les miens, à chaque fois qu’ils le voient, ils sont heureux de retrouver des photos d’eux bébés et de nous entendre raconter ces souvenirs oubliés. Le livre photo c’est aussi la bonne idée pour un cadeau original qui sort de l’ordinaire.

prentu1

Nous avons eu l’occasion de tester une décoration murale sur toile et nous sommes absolument conquis par le résultat. Cette photo, c’est ma préférée des vacances d’été, et de pouvoir la voir tous les jours au mur de notre salon est un vrai bonheur. La qualité est là, la toile est épaisse et bien tirée sur le châssis. La toile est envoyée avec tout le nécessaire pour pouvoir l’accrocher où on le souhaite. Mention très bien au carton envoyé par Prentu, le produit est parfaitement bien protégé. L’envoi est très rapide, en trois jours ouvrés vous pouvez recevoir votre toile.

prentu3La toile que nous avons commandée est au format 40 x 40 avec un châssis de 2 cm d’épaisseur. Ce modèle est au prix de 34,95 euros. La gamme de toiles proposées est très large, format carré, rectangulaire et même panoramique. Sur le site prentu.fr, il est très facile de réaliser son projet, la création de cette toile s’est faite en cinq minutes.

Alors si comme moi vous souhaitez afficher votre plus beau moment de l’été, un joli portrait de votre enfant, une photo de mariage pour un souvenir précieux de ce grand jour, n’hésitez pas ! La toile photo de chez Prentu relèvera haut la main le défi d’embellir vos murs.

Le concours Prentu de la #TeamPipelettes

C’est la fin des Concours de Noël de la #TeamPipelette et pour ce dernier numéro sur le blog je suis heureuse de vous proposer un très joli cadeau offert par notre partenaire. Prentu vous offre un bon d’achat de 30 euros valable sur son site. Pour tenter votre chance, remplissez le formulaire ci-dessous, laissez moi un petit mot et surtout croisez les doigts ! Bonne chance à tous !

Concours ouvert du 4 décembre 2015 9h au 11 décembre 2015 9h.
Ce jeu gratuit est ouvert à toute personne physique disposant d’un accès à internet ainsi que d’une adresse électronique valide, et résidant en France.
La participation au concours s’effectue en remplissant le formulaire de concours ci-dessus.
Il n’est autorisé qu’une seule participation par personne (même nom, même prénom, même adresse électronique) pendant toute la période du jeu.
Les « like » de pages Facebook doivent être effectués en mode public. Je vérifierai chaque participation avant de les valider.

Le gagnant sera tiré au sort par Random et annoncé le 12 décembre.
Prentu me transmettra le code promo que je ferai suivre par email au gagnant.

Produit offert, merci à Marion, Florence et Prentu.

2

Dans leurs bibliothèques [RDV Lecture #4]

Amel et Isaq n’ont pas encore un vocabulaire très fourni, ça nous pose parfois des problèmes pour comprendre ce qu’ils veulent dire mais on finit toujours par se comprendre, enfin, comprendre leurs grognements… Par contre ils savent imiter comme des champions les cris de nombreux animaux : chien, chat, poisson, vache, cheval, cochon, mouton et j’en passe. Et à chaque fois que nous allons à la campagne, ils sont captivés par les vaches que nous voyons dans les prés, surtout Isaq qui pourrait passer des heures à les observer. Alors quand Fleurus m’a proposé de découvrir les nouveautés de la collection «C’est quoi ça ?», je n’ai pas hésité à demander le livre sur les vaches.

logo-fleurus-rouge

cquoiça3

Dans cette nouvelle collection toute tendre destinée aux plus petits (à partir de 1 an), vous trouverez tous les outils pour répondre à cette question qu’ils aiment tant et tout le temps nous poser : c’est quoi ça ? Avec des belles illustrations douces et colorées, vous pourrez expliquer où vit la vache, comme elle devient maman d’un petit veau, que peut-on faire avec le lait, que font les vaches dans les prés, où passent-elles l’hiver ou bien encore pourquoi sont-elles différentes.

Premiers «documentaires» pour les tout-petits, les ouvrages de la collection «C’est quoi ça ?» traiteront des animaux, de la nature et des objets du quotidien. Dans la collection animaux, sont disponibles pour l’instant les vaches, les poules, les lapins et les canards.cquoiça4

Notre avis : Un livre facile à lire, la vie de la vache est racontée comme une petite histoire qui ne dure pas trop longtemps. Les dessins sont plein de tendresse, tout est bien détaillé et tout est dit. De petits personnages posent des questions que ourraient tout à fait poser nos enfants, le livre y répond ensuite. Un livre solide, en carton épais qui résiste pour l’instant aux attaques en tout genre de nos petits monstres.

Les vaches – Collection C’est quoi ça ? – Conception : Nathalie Bélineau – Texte Émilie Beaumont – Illustrations : Federica Lossa (Leaf Illustration) – 12 pages – 4,95€
Parution le 13 novembre 2015

cquoiça1

Livre offert, merci à Fleurus Jeunesse