2

À chaque petit bobo sa solution

Quand nous partons, en weekend ou en vacances, nous emportons avec nous une trousse à pharmacie assez remplie. Pour les weekends, nous ne prenons que l’essentiel, et si jamais les enfants devaient être malades pendant ces deux ou trois jours, nous irions consulter le pharmacien ou le médecin. Pour les grandes vacances, d’une semaine ou plus, nous prenons une trousse que nous trouvons complète, à savoir que les produits qui s’y trouvent sont ceux que nous utilisons le plus à la maison quand les petits sont malades.

Je vous propose de faire un petit tour dans notre pharmacie, et qui sait, peut être y trouverez-vous des idées pour remplir votre pharmacie de vacances.

pharmacie1

Les essentiels

pharmacie2Le thermomètre et le Doliprane. Jusqu’aux 12 mois des enfants, nous les avions tout le temps sur nous, dans le sac à langer. Prendre la température de son enfant, on y est habitué dès la maternité. Puis après, il est facile de savoir quand notre enfant a de la fièvre mais c’est toujours mieux de vérifier la température. Nous la prenons en axillaire (sous l’aisselle). Même avec un thermomètre à embout souple, plusieurs personnes nous ont déconseillé la prise de température par le rectum. Une fois que la température est prise en axillaire, il suffit de rajouter 0,5° pour obtenir un résultat le plus proche de la réalité.
Le Doliprane, utile en cas de fièvre, de douleur, de poussée dentaire ou après les vaccins. La formule sirop est pratique, le gout agréable et le dosage facile (pipette graduée en fonction du poids du bébé).

Pour soigner les piqures d’insectes ou de plantes urticantes

pharmacie3L’Aspi-Venin. Le dessin du serpent sur la boite m’a bien souvent fait penser que nous n’aurions pas besoin de cet instrument pour nos vacances hors de zones tropicales. Hors, l’année dernière, Adil s’est fait piquer par une guêpe. Mon oncle a alors sorti son aspi-venin, l’a tout de suite utilisé sur sa piqure et l’effet a été très rapide. Il a gardé la trace de la piqure pendant plusieurs jours mais la douleur n’a pas duré longtemps. Je conseille donc vivement de s’en équiper !
L’Adoupik. Je vous avais déjà parlé des produits Néobulle dans ce billet. Je ne pouvais que le mettre dans la pharmacie de l’été, pour lutter contre toutes les piqures. Effet soulageant immédiat, les vilaines bebettes n’ont qu’à bien se tenir !
Baby Apaisil. Le même effet que l’Adoupik, version pommade. Efficace et pratique, le petit tube a sa place dans la pharmacie.

Pour soigner les coups, bleus et bosses

pharmacie4Si vous suivez nos aventures, vous vous souvenez que nous avons à la maison des enfants assez intrépides. Les chutes sont nombreuses et nous sommes maintenant bien équipés pour les soigner.
Les granules d’Arnica. Le reflexe post-bobo. Je suis convaincue de leur effet, autre que placebo. Les enfants sèchent leurs larmes dès qu’ils aperçoivent les petits tubes, c’est le médicament qu’ils ont le moins de mal à prendre.
Le Badaboum. Toujours chez Néobulle, ce stick s’applique sur les coups. Il évite que les bosses ou les bleus ne soient trop marqués. L’effet apaisant est immédiat, comme pour l’Adoupik. et les enfants le réclament une fois qu’ils ont terminé leurs granules.
L’Arnigel. Nous l’utilisons pour atténuer les effets des coups, pas dans l’urgence mais dans les jours suivants. Si un bleu est douloureux, nous appliquons un peu de gel et ça soulage la douleur.

Pour soigner les griffures, coupures ou égratignures

Les produits précédents, à appliquer sur les coups, ne s’utilisent pas sur plaies ouvertes. En cas de petits bobos qui saignent, nous désinfectons et appliquons un petit pansement.
Biseptine pour désinfecter, ça ne pique pas (normalement) et le format spray est pratique. Des petits morceaux de coton (ceux du change coupés en 4) pour appliquer le désinfectant et des pansements de tailles différentes complètent le tout.

Pour leurs petits yeux

pharmacie6Tout petits, tous nos bébés ont eu de nombreuses conjonctivites. Nous savons comment les traiter mais aussi à quel point c’est contagieux.
Dacryoserum pour nettoyer les yeux. Avec une compresse stérile de préférence, en partant de l’intérieur de l’oeil jusqu’à l’extérieur. Très pratique aussi en cas de poussière ou de grand de sable dans l’oeil.
Pour soigner les conjonctivites, nous utilisions aussi des petites pipettes de Vitabact, vendues sans ordonnance, très pratiques sous cette forme (les flacons de collyres se conservent seulement 15 jours) et très efficace.
Plusieurs fois on nous a prescrit pour eux un collyre antibiotique, le même que j’ai utilisé pendant ma grossesse et après la naissance car compatible avec l’allaitement. Je vous ai dit que c’était contagieux ? Ah oui. Ce sont des gouttes qui rendent l’oeil orange, effet glamour immédiat mais très efficace contre ce virus assez douloureux.

Pour les maux de gorge, les rhumes et la toux

pharmacie7Changements de température, voyages en train ou en avion climatisés ou surchauffés, bébés trop couverts dans la voiture qui prennent froid en sortant. Eté comme hiver, le mal de gorge peut survenir. Et la toux au coucher est son amie. C’est le signe annonciateur de mauvaises nuits par excellence. Alors nous sommes équipés si jamais ça devait arriver quand nous sommes loin de chez nous, et loin d’une pharmacie ou d’un médecin.
Maxilase en sirop, c’est ce que nous donnons à Adil quand il nous dit qu’il a mal à la gorge. Efficace couplé au Doliprane. Les dernières fois où il en a pris ça n’a pas dégénéré en angine ou autre, nous évitant une visite chez le médecin.
Le sirop contre la toux, décrié parfois, mais bien utile pour calmer les toux d’irritation nocturnes. Surtout quand le transport de suppositoire est compliqué pendant un long voyage.
Le Célestène, que nous avions du mal à donner sans avoir consulter le médecin avant. Maintenant nous reconnaissons bien la toux de laryngite ou pharyngite, elle est sifflante, sèche et survient en général au début de la nuit. À donner le matin car effet excitant. Nous avons souvent un flacon d’avance, #TeamMultiples et doubles ordonnances régulières obligent !
Pour les rhinos et nez qui coulent, rien de mieux que le lavage au sérum physiologique. Mon mari est l’expert de la maison !
Et enfin, en cas de toux grasse et de bronches bien prises, nous utilisons ce baume PranaBB, à appliquer sur le thorax et sur le dos, il facilite la respiration de bébé.

Et le reste

L’ultra-levure, utile et très efficace pour soigner les diarrhées (des enfants et des adultes). A diluer dans un petit verre d’eau ou à mélanger avec un peu de compote dans une cuillère à café. Nous en prenons toujours avec nous.
Le Rescue Remedy, spécial enfant. À utiliser en cas de petit coup de stress. Adil est du genre assez anxieux, quelques gouttes dans un verre d’eau réconfortent et rassurent. Contenant le même mélange que les Fleurs de Bach, il nous sert en cas de pépin imprévu en voyage.

pharmacie8

Voila, vous savez tout de ce que contient notre pharmacie de vacances. On y ajoute le carnet de santé de chaque enfant en cas de visite chez le docteur loin de la maison et nous sommes parés contre les éventuels petits virus ou désagréments liés aux voyages.

Et vous, avez-vous des produits pour soigner vos petits dont vous ne pouvez vous passer quand vous partez ?

Publicités
0

MIH et première visite chez le dentiste

Les dents. Encore et toujours…Une fois passée, avec plus ou moins de difficultés, l’étape poussée dentaire, la bouche de nos enfants nous offre quelques années de répit, si tant est qu’ils aient évité chutes, lèvres en sang et dents ébréchées. Puis, vers 5-6 ans, elles recommencent à faire des leurs, se mettant à bouger, longtemps, à tenir à un fil, à ne pas savoir si arrachage il doit y avoir pour finalement tomber dans une assiette de soupe à l’école. Les enfants adorent quand leurs dents tombent, parce que passe la petite souris qui tirelires remplit.

IMG_7742 IMG_7743
Une dent saine VS une dent cariée (et méchamment en plus)

Adil a déjà perdu 3 dents. La dernière, une incisive supérieure a mis très longtemps à tomber, elle met maintenant du temps à pousser. Et y a quelques semaines, il s’est plaint de douleurs sur une dent pendant le brossage. En y regardant de plus près, j’y ai vu une tache marron foncé. J’ai frotté, longtemps et la tache était toujours là. La douleur aussi. Il n’en fallait pas plus pour me faire prendre rendez-vous chez le dentiste. Je garde un très bon souvenir de mon premier dentiste, et comme il exerce toujours je me suis dit que ce serait bien qu’Adil le voit pour une première visite. Sauf que maintenant, il existe des dentistes pédiatriques. Nous en avons appelé un, conseillé par une amie. Premer rendez-vous possible, mi juillet. Soit plus d’un mois après l’appel, assez urgent vu que je pensais qu’il s’agissait d’une carie. Finalement, nous avons réussi à en avoir un 2 semaines plus tard.

Adil n’avait pas peur d’y aller, d’autant plus que depuis quelques jours, il n’avait plus du tout mal en touchant cette dentIMG_7738, que ce soit avec la brosse à dents ou en mangeant. Nous voilà donc partis pour le rendez-vous, après l’école. Un cabinet propre et design, une salle d’attente pleine de jouets, de jolis décors, l’endroit nous a rapidement mis en confiance. Puis vint la rencontre avec le dentiste, un jeune homme charmant qui s’adressait directement à Adil, qui répondait aux questions qu’il lui posait. Après l’avoir installé sur le fauteuil et l’avoir légèrement incliné, il lui a expliqué le nom et la fonction de tous les appareils présents près du fauteuil puis il lui dit ce qu’il allait faire. Après un rapide examen, le verdict tombe. Ce n’est pas une carie, mais un MIH ou hypominéralisation molaire-incisive.

Le MIH ? C’est quoi donc ? C’est une anomie de la dent, qui comme son nom l’indique touche les molaires et les incisives définitives. Les dents atteintes présentent des taches de taille et de couleur (blanc à jaune-brun) variables. Les causes de cette pathologie sont inconnues, ce qui rend le dépistage impossible. Les dents atteintes sont plus sensibles aux variations de température, au brossage et parfois à la mastication. Elles sont aussi plus sujettes aux caries.

Adil a donc une molaire touchée, l’incisive supérieure qui met du temps à pousser est elle aussi touchée, une tache gris clair y apparait. Et il a des petits débuts de caries sur plusieurs autres dents. Rendez-vous est pris dans un mois pour soigner les petites caries puis nous devrons y retourner tous les 3 mois pour le suivi régulier du MIH qui consiste en l’application d’un vernis fluoré sur les dents touchées et les soins sur d’éventuelles nouvelles caries. Nous devons aussi surveiller le brossage de plus près (avec une brosse à dents souple et un dentifrice adapté à son âge), éviter les grignotages en dehors des repas et limiter les boissons sucrées et les aliments cariogènes.

La visite à 6 ans, offerte par l’assurance maladie (M’t dents) nous aurait permis de dépister le MIH mais nous avons bien fait d’y aller dès l’apparition des premiers signes. J’ai demandé au dentiste à quel âge il préconisait une première visite. Pour lui le plus tôt est le mieux. À 3 ans par exemple, quand toutes les dents de lait sont sorties, pour habituer l’enfant à cet examen qui, réalisé dans des conditions de simple contrôle le rendront moins effrayant. Je pense que c’est ce que nous ferons pour Amel et Isaq.

Et chez vous, les rendez-vous des enfants chez le dentiste ça se passe comment ?

9

Allo Maman bobo

C’est un fait, nous avons à la maison un duo de cascadeurs intrépides. Encore une nette différence de comportement avec leur grand frère, qui était (et est toujours un peu d’ailleurs) de nature assez craintive pour les découvertes en hauteur. Point de craintes pour Amel et Isaq qui s’en donnent à coeur joie pour nous faire régulièrement de belles frayeurs et occasionnellement se faire mal.

Pour Adil petit, nous avions de l’Arnica en granule et la pommade Hémoclar (j’ai jeté le tube il y a peu de temps, il venait de passer date et était encore presque plein).

neobulle1G_6848Pour Amel et Isaq le compartiment «Bobos» de la pharmacie est un peu plus fourni et plus souvent utilisé aussi. Ils se sont déjà pris de belles gamelles, avec bosses, bleus et pleurs. Vous vous souvenez de l’épisode de l’étagère à CD que je racontais ici, depuis plusieurs belles chutes sont à ajouter à leur palmarès. Nous utilisons toujours l’Arnica en granule, qui bizarrement calme parfois très vite les pleurs causés par le gros (ou le tout petit) bobo. Nous avons aussi de l’Arnigel, à utiliser chez les enfants à partir d’un an. Et depuis peu, nous utilisons le stick Badaboum de chez Néobulle et je dois dire que chaque test a été concluant.

Constituée à 100% de composants biologiques (Huile vierge : macération d’arnica, olive et tournesol. Huile essentielle de lavandin super, cyprès et hélichryse italienne.) ce stick d’urgence s’applique sur le bobo et permet un soulagement rapide et un effet immédiat sur les bosses qu’il fait vraiment diminuer. Á la maison et en sortie, c’est devenu un reflexe en cas de bobo. 5 granules d’Arnica et un coup de stick. Puis quelques heures après on applique un peu d’Arnigel. Ça fonctionne aussi chez les adultes, testé et approuvé par mes soins après un coup de cube en bois violemment asséné par mon propre fils, la chair de ma chair, comment ??? Alors comme ça tu tapes sur ta mère ??

Hier soir, appel du centre de loisirs alors que j’étais dans le bus pour aller chercher Adil. neobulle1G_7572«Bonsoir Madame, c’est Sarah du centre de loisirs, Adil s’est fait mal à l’oeil, il a pris un coup de coude et il a l’oeil un peu gonflé, on voulait juste vous prévenir, on a mis de la glace». Et en effet en retrouvant mon petit bonhomme ça se voyait qu’il avait pris un bon coup dans l’oeil, mais il n’avais pas mal et était plutôt fier avec sa poche de glace chaude à force de la tripoter. Il a voulu taper dans la main d’un copain après un but et je ne sais pas comment ils se sont débrouillés mais il a fini avec le coude du dit-copain dans son oeil gauche. Rentrés à la maison, il a pris ses granules d’Arnica mais je n’ai rien osé lui mettre dessus. La proximité de l’oeil me faisait peur c’est clairement contre-indiqué sur la notice de l’Arnigel.

Mis à part près de l’oeil et des muqueuses, le stick Badaboum s’applique partout, sauf en cas de plaie.

Puisque je vous parle des produits Néobulle, je vais également vous présenter le stick Adou’pik, qui soulage toutes les piqures d’insectes et même les démangeaisons causées par les orties ou les plantes qui gratouillent et qui chatouillent. Nous avons eu l’occasion de le tester lors de notre dernier séjour à la campagne et j’ai été bluffée par sa rapidité d’action ! Effet calmant immédiat sur les boutons et dès que ça recommence à démanger quelques heures après, hop un coup de stick et c’est oublié. Toujours des ingrédients bio dans ce stick composé d’huile vierge de noyau d’abricot, tournesol et rose musquée et d’huile essentielle de lavande aspic, tee tree et géranium rosat.

Et lors de notre passage au dernier salon Baby de Paris, à l’achat d’un stick et sur présentation d’un bon offert à l’entrée, nous pouvions repartir avec un stick supplémentaire. Nous avons choisi le stick Énergie qui apporte un petit coup de pep’s en cas de baisse de forme ou de moral. Là encore, il est composé de produits bio, s’applique sur l’intérieur des poignets, le plexus solaire ou le bas du dos. Nous avons bien choisi car les petits coups de mou ou les baisses de forme, on connait !

neobulle1G_7583

Je vous laisse le lien pour découvrir toute leur gamme de soins bio, ils sont top ! Vous trouverez les sticks Badaboul et Adou’pik au prix de 8,50 € et le stick Énergie à 9,90 €.

Et chez vous, quels sont vos soins préférés pour les bobos du quotidien ?