6

Qu’est ce qu’on mange ce soir ?

Stop ! Ne cherchez plus ! J’ai le livre qu’il vous faut si comme moi vous n’en pouvez plus de cette question que vous vous posez tous les jours ou presque. Ce n’est pas de faire à manger le plus dur, c’est de trouver les idées ! Cette citation je pourrai l’attribuer à toutes les personnes qui s’occupent des repas dans un foyer. La première fois que je l’ai entendue c’est mon Papa qui l’a prononcée. Et il le disait souvent. Je l’entends encore râler parce que nous n’avions pas d’idées à lui proposer. Et vingt ans plus tard, me voila à poser la même question, au minimum trois soirs par semaine à mon mari et à Adil et leurs réponses me laissent quelque peu dubitative. Le premier veut des pâtes et le second des nuggets avec des frites. À chaque fois… Il me fallait donc agir. Et c’est là que les Éditions Eyrolles sortent de leur chapeau ce livre qui va peut être sauver mes fins d’après-midi, pendant lesquelles je me torture l’esprit pour trouver une idée originale et innovante pour remplir les petits et grands estomacs de ma famille.

atable1À table ! par Marie de Foucault
Éditions Eyrolles – 208 pages – 14,90 €

À table ! de Marie de Foucault va devenir mon livre de plan de travail ! Dans cet ouvrage, vous trouverez 200 recettes simples, rapides et équilibrées. Certaines se font même gourmandes, parce que de temps en temps, il faut s’offrir un petit plaisir dans l’assiette. C’est un livre à spirales, qui reste ouvert quand on cuisine, pratique à souhait.

Pour chaque saison, Marie a élaboré deux semaines de menus, à alterner pour une rotation pas trop répétitive. Des menus pour le midi et pour le soir avec atable4à chaque fois la liste des courses pour préparer la semaine à l’avance. Au début de chaque saison, Marie fait un rappel sur les produits de saison : fruits et légumes, aromates, champignons, viandes, poissons et fromages. Elle a également fait en sorte de simplifier les recettes pour réduire au maximum les temps de préparation. Les recettes sont dosées pour quatre personnes mais bien évidement tout dépend des goûts et de l’appétit de chacun. Chaque menu comporte un plat et un dessert en semaine auxquels s’ajoute une entrée à midi le weekend. Dans certaines recettes, Marie propose un petit plus, pour ajouter un peu de gourmandise ou de saveur. Quand le plat prend un peu de temps (à préparer ou à cuire), il y a des yaourts ou des fruits au dessert. Au début du livre Marie propose quelques recettes deatable2 base : vinaigrette, pâtes à tartes, sauces classiques, pains, crème anglaise… Et à la fin de chaque chapitre, Marie met en avant un menu un peu «élaboré» pour recevoir. C’est intéressant parce qu’on se demande aussi parfois ce qu’on va préparer quand on reçoit du monde.

Mon avis :

atable3En grande fan d’organisation bien ficelée je dois dire que je trouve ce livre vraiment bien fait. Les menus préparés à l’avance, j’ai déjà essayé mais là encore les idées manquent vite. Maintenant que toute la famille mange le même repas, c’est plus facile de faire un plat unique pour tout le monde. J’essaye déjà de consommer des produits de saison et le petit rappel au début de chaque saison ne peut faire que du bien pour s’y tenir. Les recettes proposées sont accessibles, il est facile de remplacer un aliment s’il ne convient pas à un membre de la famille. Je trouve le principe du carnet à spirales vraiment très pratique, ça m’énerve quand un livre se referme alors que j’ai besoin de lire un détail d’une recette. Les illustrations sont colorées et sobres, les recettes simples et délicieuses. Nous ne mangeons pas à la maison le midi, nous pouvons même nous permettre d’utiliser les menus proposés le midi pour agrandir encore un peu le champs des possibilités.

Je pense que ce livre a sa place dans toutes les cuisines des parents qui se creusent trop souvent les méninges pour trouver des idées de repas. Son petit prix le rend accessible. N’hésitez pas, vous ne serez pas déçu !

Livre offert, merci à Magali et aux Éditions Eyrolles

Publicités
2

Dans leurs bibliothèques [RDV Lecture #4]

Amel et Isaq n’ont pas encore un vocabulaire très fourni, ça nous pose parfois des problèmes pour comprendre ce qu’ils veulent dire mais on finit toujours par se comprendre, enfin, comprendre leurs grognements… Par contre ils savent imiter comme des champions les cris de nombreux animaux : chien, chat, poisson, vache, cheval, cochon, mouton et j’en passe. Et à chaque fois que nous allons à la campagne, ils sont captivés par les vaches que nous voyons dans les prés, surtout Isaq qui pourrait passer des heures à les observer. Alors quand Fleurus m’a proposé de découvrir les nouveautés de la collection «C’est quoi ça ?», je n’ai pas hésité à demander le livre sur les vaches.

logo-fleurus-rouge

cquoiça3

Dans cette nouvelle collection toute tendre destinée aux plus petits (à partir de 1 an), vous trouverez tous les outils pour répondre à cette question qu’ils aiment tant et tout le temps nous poser : c’est quoi ça ? Avec des belles illustrations douces et colorées, vous pourrez expliquer où vit la vache, comme elle devient maman d’un petit veau, que peut-on faire avec le lait, que font les vaches dans les prés, où passent-elles l’hiver ou bien encore pourquoi sont-elles différentes.

Premiers «documentaires» pour les tout-petits, les ouvrages de la collection «C’est quoi ça ?» traiteront des animaux, de la nature et des objets du quotidien. Dans la collection animaux, sont disponibles pour l’instant les vaches, les poules, les lapins et les canards.cquoiça4

Notre avis : Un livre facile à lire, la vie de la vache est racontée comme une petite histoire qui ne dure pas trop longtemps. Les dessins sont plein de tendresse, tout est bien détaillé et tout est dit. De petits personnages posent des questions que ourraient tout à fait poser nos enfants, le livre y répond ensuite. Un livre solide, en carton épais qui résiste pour l’instant aux attaques en tout genre de nos petits monstres.

Les vaches – Collection C’est quoi ça ? – Conception : Nathalie Bélineau – Texte Émilie Beaumont – Illustrations : Federica Lossa (Leaf Illustration) – 12 pages – 4,95€
Parution le 13 novembre 2015

cquoiça1

Livre offert, merci à Fleurus Jeunesse

0

Dans leurs bibliothèques [RDV Lecture #3]

Mais qui es-tu Captain America ? Voila la question que je me posais quand mon fils me parlait des Avengers et de tous ces super-héros qu’il adore. Parmi toute la bande, s’il y en a bien un que je ne connais pas c’est lui. Difficile de discuter avec Adil du coup. Pas de Captain America dans les films sortis à l’époque où nous allions encore au cinéma. Alors quand Fleurus Jeunesse m’a proposé de tester les nouveautés de l’automne, je n’ai pas hésité et j’ai dit oui pour ce bel ouvrage dans la collection La Grande Imagerie des Super-Héros.

logo-fleurus-rouge

Pour en savoir plus sur ce personnage parmi les plus emblématique des Avengers, ce livre est exactement ce qu’il vous faut. La couverture annonce la captainA3couleur, avec ce très beau dessin du héros au bouclier. Conseillé à partir de 7 ans, je me suis dit qu’il conviendrait aussi à mon grand garçon qui n’a «que» 6 ans. Il ne sait pas encore lire (mais il y travaille) nous lui avons donc lu, comme histoire du soir avant de dormir. Je vous disais que je ne connaissais pas ce héros, je me suis passionnée pour la lecture autant que lui ! Je trouve que c’est exactement le bon ouvrage pour découvrir les super-héros quand on est trop petit pour voir les films qui leur sont consacrés.

L’histoire : Tout au long des 28 pages qui le composent nous apprenons tout sur la vie de Steve Rogers, alias Captain America. Le premier chapitre débute avec la présentation de ce Super-Héros né comme tant d’autres dans les comics édités par Marvel. C’est ensuite son équipement qui est décrit, on peut enfin tout apprendre sur son super bouclier indestructible. Grâce à l’injection d’un sérum de super soldat, Steve Rogers devient Captain captainA2America et c’est dans le chapitre qui suit que tous ses pouvoirs sont détaillés. Viennent ensuite les présentations de tous les gens qui gravitent autour de lui : ses amis, ses amours, les autres héros des Avengers pour terminer bien évidement par tous ses ennemis. Le coeur du livre est consacré à la Civil War, la guerre qui a opposé certains Super-Héros ainsi qu’à la création du Shield, une organisation dirigée un temps par Tony Stark, alias Iron Man. On y apprend aussi la mort de Captain America, mais je vous rassure, il n’est pas vraiment mort.

Notre avis : C’est un très beau livre, les dessins sont soignés, les textes sont très accessibles et permettent de discuter avec un enfant de sujets réels et sérieux. C’est tout l’intérêt de ces livres mêlant fantaisie et réalité. Il y a les méchants et les gentils, les premiers gagnent parfois mais la morale est sauve à chaque fois. Voici un livre de «grand» que les pas tout à fait grands peuvent comprendre. Et une surprise attend le lecteur à la fin de l’histoire, un très joli poster pour décorer la chambre !

captainA4

Captain America – Collection L’imagerie des Super-Héros – Conception : Jacques Beaumont – Texte Sabine Boccador – Illustrations : Marvel – 28 pages – 7,95€
Parution le 9 octobre 2015

Livre offert, merci à Fleurus Jeunesse

3

Dans leurs bibliothèques [RDV Lecture #2]

Nous voici déjà au deuxième rendez-vous de la série lecture entamée la semaine passée. Nous avons reçu une des dernières nouveautés Fleurus JeunesseL’imagerie des bébés que vous connaissez je suis sure. Ce sont ces petits personnages en pâte à modeler qui permettent à bébé de découvrir tout l’univers qui l’entoure, le corps humain, les animaux, les couleurs, les transports, etc.

logo-fleurus-rouge
Fleurus Jeunesse s’est récemment associé à Disney pour lancer la collection «L’imagerie des bébés Disney» dans lesquelles nous retrouvons les illustrations tendres et colorées des héros emblématiques de Disney : Bambi, Nemo, les Aristochats et Dumbo.

À la maison nous sommes de grands fans de Némo, c’est pourquoi j’ai choisi de faire découvrir cet ouvrage aux enfants. Ils ont tout de suite été charmés par la couverture et le sourire éclatant de Némo.

nemo1

nemo2L’histoire : En Australie, Némo est un poisson clown qui se fait attraper par un plongeur. Il se retrouve dans un aquarium au milieu d’autres poissons. Marin, son papa va tout faire pour le retrouver, aidée de Dory, le poisson à la mémoire chancelante. Ensemble ils vont vivre de folles aventures, rencontrant requins, tortues et autres méduses.

Notre avis : L’histoire de Némo et Marin résumée en 22 pages, avec ces petits personnages en pânemo3te à modeler si bien réussis, fonctionne très bien. Amel et Isaq regardent et écoutent attentivement, imitant avec beaucoup de réussite le bruit des poissons. La double page de la fin qui propose de jouer avec Némo rencontre un grand succès. Amel nous a d’ailleurs bluffés en nous montrant sans se tromper l’étoile de mer, le requin et les tortues ! Le format du livre est parfait pour leurs petites mains et ils n’ont pas encore essayé de le manger, ce qui pour nous est un vrai gage de qualité.

L’imagerie des bébés Disney, Némo – Conception : Nathalie Bélineau et Émilie Beaumont – Pâte à modeler : Christelle Mekdjian – Prises de vues : René Brassart – 22 pages – 6,60 €
Parution le 11 septembre 2015

Et vos petits, ils aiment l’imagerie des bébés ? Quels sont leurs numéros préférés ?

À très bientôt pour un nouveau rendez-vous lecture.

Livres offerts, merci à Fleurus Jeunesse.

2

Dans leurs bibliothèques [Rdv Lecture #1]

Grâce au grand concours organisé par la #TeamPipelettes et le test réalisé pour Fleurus et son très joli livre puzzle «Les engins de chantier», nous avons l’immense privilège à la maison d’être devenus «Testeurs» pour les éditions Fleurus Jeunesse. Je vous propose donc ce nouveau rendez-vous, qui j’espère vous plaira.

Pour débuter, je vous propose 2 nouveaux livres qui sortiront fin août et début septembre.

logo-fleurus-rouge

Pour Adil, nous avons reçu Chiche ! Pas d’écrans cette semaine, dans la collection «Bravo la famille», réservée au 6-9 ans.

IMG_8810

L’histoire : Comment une famille recomposée d’aujourd’hui, avec 3 enfants (un ado, une écolière et un bébé) pourrait-elle vivre pendant une semaine entièrIMG_8811e sans utiliser un seul écran ? C’est ce que va tenter de faire la famille de Lola, après un défi lancé par sa maîtresse. Plus de télévision, plus de tablette, pas de téléphone portable, d’ordinateur ou de console de jeu ni même de GPS. Pendant 7 jours, cette famille va essayer de s’y retrouver et de s’organiser sans tous les outils utilisés quotidiennement depuis que les nouvelles technologies sont entrées dans nos vies. Ça ne va pas être simple pour tout le monde, difficile de convaincre le grand frère qui passe ses journées sur son smartphone. Même Papy va s’y mettre (mais il va aussi surprendre Lola). Et quand arrive le temps du bilan en classe, après ces belles journées passées en famille, le résultat est très intéressant.

Notre avis : À la maison nous essayons de limiterIMG_8806 l’utilisation des écrans (adultes et enfants) et ce n’est pas toujours évident. On a des règles qu’on essaye de suivre (Pas de télévision, de jeux sur le téléphone ou la tablette les matins d’école, quand nous déjeunons ou dînons la télé est la plupart du temps éteinte. Pas trop de smartphone pour moi entre mon retour à la maison et le coucher des enfants. L’idéal serait que je range mon téléphone pour m’en servir seulement une fois qu’ils sont couchés. Pendant les vacances, il y a un peu plus de relâchement. Avec la rentrée approchant, je me suis dit que ce livre serait parfait pour la petite histoire du soir d’Adil. Nous l’avons hier soir, il a bien aimé, m’a demandé de lui expliquer quelques mots qu’il ne comprenait pas. Quand je lui ai demandé s’il voulait qu’on essaye de faire «Une semaine sans écran» il a répondu «Pas question !!». Mais l’expérience est assez tentante malgré tout non ? Je l’avais lu avant de lui lire. J’ai bien aimé, les illustrations sont agréables et la taille du texte est parfaite pour les enfants qui apprennent tout juste à lire. C’est le genre de livre que nous lisons en deux soirs. J’ai parfois du mal à me dire que bientôt il lira tout seul !
L’histoire est bien faite, il n’y a pas de jugements pour ou contre les écrans, juste des avis et des explications sur les risques et les dangers d’un quotidien guidé par la technologie et tous ces appareils que ne nous voyons même plus tant nous y sommes habitués. J’ai juste sauté le passage expliquant ce qu’était un film pornographique. Je pense qu’à son âge (6 ans dans 2 jours) il peut ignorer ce que c’est, et pendant encore quelques années.

Chiche ! Pas d’écrans cette semaine – Histoire : Christine Sagnier – Images : Caroline Hesnard – Conception : Émilie Beaumont – 48 pages – 4 €
Parution le 28 août 2015

Pour Amel et Isaq (et Adil aussi qui l’a regardé en premier) nous avons reçu Joue et découvre, la ferme.

IMG_8808

IMG_8809L’histoire : Un livre puzzle dans lequel l’enfant découvre l’univers de la ferme avec tous les animaux qui la composent, le tracteur et le fermier. Un court texte explique la vie de la ferme permet de jouer avec chaque image, l’enfant doit reconnaître puis montrer les animaux, il apprend également le cri de certains. Dans chaque page, il peut jouer avec les pièces qui se détachent.

Notre avis : Le livre parfait pour ce retour de vacances au cours desquelles nos petits enfants des villes ont découvert et énormément apprécié les animaux IMG_8805de la ferme que nous avons pu rencontrer. Ils sont trop marrants, ils reproduisent le cri de certains animaux et ils sont assez doués. Nous le lisons avec eux. Nous retirons et replaçons les pièces ensemble car malheureusement ils ne sont toujours pas aussi soigneux que j’aimerais pour qu’ils le regardent tout seuls. Mais ce n’est pas plus mal, ça nous permet de passer un bon moment de détente et d’amusement tous ensemble. Les pages du livre sont très épaisses, les pièces de puzzle solides et c’est très appréciable, c’est un livre qui va durer.

Joue et découvre, la ferme – Histoire : Émilie Beaumont – Images : Jonathan Landemard – Conception : Nathalie Belineau – 8 pages – 7,50 €

Est-ce-que vous connaissez ces collections ? Si oui, avez-vous des livres chouchou ? Vous me racontez tout ?

À très bientôt pour un nouveau rendez-vous lecture.

Livres offerts, merci à Fleurus Jeunesse.