Jeux d’hier et d’aujourd’hui [Mes jouets préférés]

Qui dit rentrée des classes dit retour de la récréation. Oui je sais, nous sommes en plein pendant les vacances de la Toussaint et je vous parle de la rentrée. Non non je ne suis pas jet-lagée du tout, aujourd’hui je participe pour la deuxième fois à la série de billets lancée par Véro du blog Poupette World et qui propose aux blogueurs et blogueuses un rendez-vous régulier pour parler des jeux et jouets préférés de leurs enfants. Et ça me fait drôlement plaisir de participer à nouveau car je vais vous raconter la nouvelle passion de notre fiston depuis qu’il est entré au CP.

Si je vous dis «sucette fondante, grenadine, oeil de chat, oeil de lion, oeil de tigre, oeil de lynx, pépite, sang, Z, calot, perroquet, vague, terre ou yaourt» vous me répondez : «Hein ? Quoi ?», exactement les mêmes réponses que j’ai apportées à Adil quand il a commencé à me parler de sa marotte du moment. Tous ces petits noms, mignons et imagés, ce sont les noms que les élèves donnent aux billes, le jeu officiel de la récré.

billes2

S’il y a un jeu représentatif de la cour de récréation, pour moi ce sont les billes. En discutant avec plusieurs personnes, toutes générations confondues, il ressort que les billes ont toujours eu un franc succès chez les écoliers. Je me souviens y avoir joué aussi, je me rappelle la trousse bordeaux dans laquelle je les rangeais et je sais où cette trousse se trouve aujourd’hui encore. Et elle est toujours remplie à mon avis. Il faudrait que je la montre à Adil la prochaine fois que nous irons dans le Limousin, lieu de retraite de tous nos jouets d’enfant.

Les billes, c’est sérieux à l’école. Tellement sérieux qu’il y a un même un chapitre «Billes» dans le règlement que nous avons signé en début d’année. La règle est simple mais la directrice, les maitres et maitresses et les animateurs sont inflexibles : les calots sont interdits et pas plus de 20 billes pour chaque élèves. Nous avons aussi appliqué une règle à la maison, à savoir qu’il ne peut pas jouer quand son frère et sa soeur sont dans les parages, il va donc se cacher dans notre chambre pour compter ses billes tous les soirs, à l’abri des petits curieux qui se feraient un malin plaisir de les mettre dans leurs bouches à la première occasion.
billes1À l’école, les enfants ont un billodrome dans la cour, il est génial, le revêtement est le même que celui qui protège les enfants en cas de chute dans les aires de jeu, il y a des trous, des collines et des virages et il est assaillit dès que sonne la cloche. En 2015, les règles ne sont pas tout à fait les mêmes que dans les années 80 quand j’allais à l’école (pour ceux qui essayent de calculer mon âge, je le donne dans la page de présentation #LOL). Je cite Adil et voici sa réponse quand je lui ai demandé de m’expliquer les règles actuelles : «En fait (L’enfant de 2009 commence presque toutes ses phrases par en fait, ndlr), on fait des fausses ou des vraies (parties, ndlr encore) et il faut toucher l’autre bille pour la gagner. Sur le billodrome il y a des virages qu’on essaye de franchir pour toucher l’autre bille. On lance la bille comme on veut, on peut aussi faire des échanges». À mon époque (hum hum), on jouait contre le mur, on utilisait les rainures dans le bitume pour aller plus vite et plus droit. La bille la plus proche du mur en quelques lancés faisait gagner toutes les autres à son propriétaire.

Ils jouent tous au billes dans la cour, filles et garçons, petits, moyens et grands. Il y a parfois des disputes, d’où la règle du maximum de 20 billes par enfant mais la majorité du temps ça se passe dans la bonne humeur. Certains enfants donnent des billes aux autres, certaines s’échangent contre plusieurs billes car elles n’ont pas la même valeur. Par exemple, saviez-vous que la plus forte c’était la sucette fondante ? La Z n’est pas mal classée non plus. Par contre, l’oeil de chat a beaucoup perdu avec les années car c’est la moins valable, alors que je crois qu’à mon époque (re hum hum) c’était la préférée des écoliers.

Dans sa trousse, Adil a 4 calots (qui restent à la maison) et 54 billes. Ses deux préférées sont ces sucettes fondantes. Il les a gagnées et c’est sa grande fierté.

billes3

mesjouetspreferes

Retrouvez tous les articles du jour de la série «Mes jouets préférés» :

Sur le blog de Poupette World

Sur le blog La bibliothèque de Mathy

Sur le blog de Mamoune Bébé

Publicités

9 réflexions sur “Jeux d’hier et d’aujourd’hui [Mes jouets préférés]

  1. Oh la la, moi aussi je jouai aux billes, et c’était les mêmes règles que toi.
    Mes enfants ne jouent pas du tout aux billes, chez nous la mode c’est les cartes pokemon 😦
    Qu’est ce que j’aimerais qu’ils jouent aux billes… D’ailleurs cela fait plusieurs fois que j’y pense, et j’aimerais bien qu’ils lancent la mode, car les cartes pokemon j’en ai ras le bol.

    • Ils ont limité la quantité de cartes pokemon dans la cour aussi, c’était source de disputes. Adil n’est pas très fan, je crois qu’il n’a pas saisi le principe. La mode peut être vite lancée, allez !

    • Je me souviens que c’était comme un trésor pour moi petite, comme mon fils maintenant. Si tu les as gardées c’est que tu les aimais bien je pense 🙂

  2. Pingback: Les Jouets Préférés de Poupette #40 – Lucas de Playskool [+ Concours] | Poupette World

  3. quelques mots ne me sont pas inconnus et me reparlent des années lointaines lol
    ici pas de billes acceptés à l’école et quand j’entends que dans la votre il y a un « billodrome » je suis jalouse 🙂 🙂 🙂

Un petit mot sur ce billet ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s