T’es la Maman de qui ?

C’est encore par cette question que j’ai été accueillie à l’école. J’ai participé à une sortie avec la classe de mon fils. Une petite sortie, il s’agissait seulement de se rendre au stade de notre ville, à dix minutes à pied de l’école. Et on peut aisément comprendre que la maitresse demande du renfort pour la sortie sport hebdomadaire.

26 élèves, de six ans en moyenne. 26 paires de jambes, 52 baskets neuves prêtes à fouler bitumes et piste d’athlétisme. 26 bouches avides de raconter exploits ou bêtises. Et une seule maitresse pour encadrer tout ce petit monde.

Après avoir répondu à la fameuse question, nous sommes partis, en rang deux par deux main dans la main. Ce qui est bien avec les enfants de CP, c’est qu’ils sont encore assez petits pour tenir fièrement la main de leur Maman ou de leur Papa, dans la rue et même devant les copains d’école. C’est durant le trajet école-stade que j’ai appris beaucoup de choses sur les jeunes de maintenant. Saviez-vous qu’un simple haussement de sourcil signifiait «Tu veux sortir avec moi ?» Oui, oui, à 6 ans ça commence. Il y a aussi le «Hey Baby !» qu’on dit à l’autre quand on est amoureux mais ils n’étaient pas tous d’accord sur ce point. Je crois que la Petite Souris est sacrément endettée avec les enfants de CP car le sourire semi-édenté est légion. Le jogging reprend peu à peu le pas sur le legging et pour les coloris automne 2015 on note une montée en flèche du fuchsia chez les demoiselles et du bleu marine chez les messieurs. La directrice de l’école essaye comme chaque année de piéger enfants et parents en mélangeant les paires de jumeaux qu’on a mis plusieurs mois à différencier l’année précédente. Ils et elles perdent les mêmes dents en même temps pour corser le jeu du qui-est-qui. Après un très goulayant « Madame le vomi il est remonté dans ma gorge beurk », nous arrivâmes au stade sous un soleil radieux.

epsQuelques minutes de préparation plus tard (pipi, boire au robinet, retirer son haut de survêtement, vider les poches car «Non Stanley tu ne cours pas avec des billes dans tes poches !») les enfants étaient prêts pour leurs deux tours de stade en guise d’échauffement. Certains démarrent au quart de tour, doublent tout le monde et arrivent déjà bien essouflés. D’autres s’échauffent en papotant. Il y a ceux qui courent les mains dans les poches, du début à la fin. Et les plus coquins coupent en traversant le terrain de foot. Et il y a les rapporteurs qui racontent tout ça à la maitresse. S’ensuivent des longueurs genoux haut / talons-fesses / pas chassés. Place à la pause pipi-boisson-enlève ton survetement t’es toute rouge-on soigne les bobos et c’est reparti pour une séance de lancer de poids plume (une petite fusée en mousse toute mimi même si on dirait un missile). On ramasse les fusées, les plots, on boit un coup et c’est reparti pour le trajet en sens inverse.

Sur le chemin du retour, la maitresse et deux enfants m’ont demandé «Adil, il est tout le temps sage comme ça ?» et «Mais pourquoi Adil il est tout le temps sage ?». Je n’ai pas la réponse, mais merci de poser la question que je prends comme un très beau compliment. Le trajet stade-école s’est fait plus rapidement que l’aller. Quelques sorties du rang, trois crottes de chien évitées, quatorze voitures dépoussiérées (Mais pourquoi les enfants marchent-ils toujours en se frottant aux murs ou aux voitures ?? #Mystère), une basket déchaussée, une gentille bagarre pour savoir qui tiendrait ma main, quelques «Allez les enfants» et toujours le soleil chaud pour accompagner nos petits sportifs en herbe.

C’est en passant un peu de temps comme ça avec les classes que je me rends compte que les instituteurs ont un travail de titans. Respect.

À lire aussi – L’an dernier j’avais accompagné la classe pour une sortie piscine rigolote.

Publicités

7 réflexions sur “T’es la Maman de qui ?

  1. J’adore ton billet !!! J’imagine trop bien Zébulon et sa classe dans ton texte !!!
    Sauf qu’il n’est pas aussi sage qu’Adil !!! Ne me demande pas pourquoi 😉
    Je les ai accompagnés au stade en Juin dernier aussi et c’était tout-à-fait ça à part le fait que Zébulon ne m’a pas calculée et que c’est son amoureuse qui me donnait la main dans la rue !!!!

    • Oh oui tu devrais t’inscrire quand ils ont besoin si tu peux, c’est vraiment mimi ils sont choux et ils adorent que les parents accompagnent 🙂

  2. Pingback: Série – Ma semaine en Instagram – Semaine 40 |

Un petit mot sur ce billet ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s