Et le sommeil fut

Il y a un peu plus de deux mois, j’écrivais cet article dans lequel je vous faisais le récit peu reluisant de nos soirées et de nos nuits de l’époque. Le constat était édifiant, nous étions exténués. Nos enfants ne savaient plus s’endormir seuls. Et nous, victimes collatérales de ces petits êtres adorables (la plupart du temps), nous nous retrouvions à faire les chaperons de soirée puis les veilleurs de nuit. C’en était trop, il fallait que ça cesse. Dans l’épilogue de notre appel au secours, je vous avais dit que nous avions contacté une conseillère en sommeil de l’enfant.

Deux mois plus tard, il est temps de dresser un bilan et de vous parler du résultat.

Je dors.
Tu dors.
Il, elle dort.
Nous dormons.
Vous dormez.
Ils, elles dorment.

Non non, vous ne rêvez pas, nous conjuguons maintenant le verbe dormir à tous les temps et à toutes les personnes ! J’y vois là une certaine forme de magie, encore toute à ma joie de réussir depuis plus de soixante nuits à ressortir de leur chambre sans me sentir en colère ou misérable. Encore aussi un peu épatée de les quitter quasiment tous les soirs sans pleurs ni cris. Ils dorment la nuit et le jour ils sont heureux. Reposés, régénérés, ragaillardis, en pleine forme donc de bonne humeur. Et je n’ai même pas peur de vous raconter tout ça, terminées les histoires de mauvais karma, de billets qui portent la poisse et où tout le contraire arrive quelques minutes après publication.

Notre forme retrouvée, nous la devons à Aude. Parce qu’elle a su nous aiguiller pour réapprendre à nos enfants à s’endormir seuls. Et elle nous a donné tous les conseils pour le faire en toute bienveillance, pour le bien être de tous. Nous avons suivi une thérapie. Par téléphone. Nous avons pu mettre le doigt sur ce qui bloquait, ce qui clochait. Et appliquer les conseils et obtenir des résultats n’a pris que quatre jours ! Oui quatre jours ! Les couchers sont devenus des moments de calme, de tendresse et de complicité. Nous avons retrouvé nos soirées, moments privilégiés d’échanges et de discussions entre adultes. Et nous avons enchainé un paquet de nuits sans aucun réveil, quel kif ! Les vacances n’ont rien changé au miracle en route. Les enfants ont dormi partout où nous sommes allés et le plus souvent sans problème. Bien évidement, nos adorables enfants font encore quelques tentatives pour prolonger le moment du coucher ou nous réveillent parfois la nuit. Mais ça se termine toujours ainsi : chacun se rendort paisiblement dans son lit. Nous savons comment réagir maintenant…

Nous sommes vraiment ravis d’avoir entrepris cette démarche. Nous en étions arrivés à un point ou tout seuls, nous n’aurions certainement pas réussi aussi rapidement à nous en sortir. Nous avons la chance de pouvoir nous offrir ce genre de service c’est vrai. Je garde en tête l’idée qu’il ne faut pas hésiter à demander de l’aide, quand on est arrivé au bout de ses forces et de sa patience.

Regardez les dormir, ne sont-ils pas adorables, franchement ?

sommeil

Tout ce petit monde est couché depuis longtemps, il est temps d’en faire de même. Bonne nuit à tous, faites de beaux rêves…

Ma copine #Pipelette Kid Friendly a vécu les mêmes galères avec le sommeil de son garçon. Allez lire ses deux billets écrits il y a plus d’un an sur le sujet. Ils sont bourrés d’humour et vous donnerons un aperçu des miracles occasionnés chez eux…
La guerre du sommeil #Episode1 et La guerre du sommeil #Episode2

Publicités

5 réflexions sur “Et le sommeil fut

  1. Et en quatre jours seulement en plus !! ça valait vraiment le coup ! Je ne savais pas que ce genre de conseillères existaient mais je garde ça dans un coin de ma tête c’est sûr !

  2. Pingback: La nuit n’est pas un long fleuve tranquille |

Un petit mot sur ce billet ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s