Dans son cartable…

Ça y est, les enfants sont en vacances ! Elles sont bienvenues, car cette année scolaire a été fatigante, nouveaux rythmes scolaires obligent. Nous voici donc partis pour deux mois de vacances, les grandes vacances, les meilleures. Un peu de centre de loisirs, un peu de garde commune avec sa petite sœur et son petit frère et le mois d’août avec Papa et Maman (et les Papis, Mamie, Tatas et Tontons). Elles vont passer à vive allure je n’en doute pas. Et j’espère ne pas plomber le moral de mon public adoré en vous parlant aujourd’hui déjà mais t’es dingue ???? de son cartable pour la rentrée et de toutes les belles choses que nous mettrons dedans.

Le cartable, l’objet de tous les désirs d’enfants et peut être aussi des parents, qui comme moi, sont nostalgiques de cette période fantastique qu’était l’école primaire. J’ai des souvenirs très ancrés de vacances au mois d’août, dans le Limousin, ou ma sœur et moi passions les 15 derniers jours à préparer la liste, faire les courses puis admirer pendant des heures nos trouvailles. Les courses se faisaient au Carrefour à côté de Limoges, fournitures scolaires en tout genre, tout le nécessaire pour le début de l’année. Et ensuite, nous passions notre temps à ouvrir nos cartables, sortir nos trousses puis tous nos stylos et crayons, les essayer, les ranger, remettre la trousse et les cahiers en place pour tout ressortir après un passage dans la piscine et un goûter. Puis arrivait la rentrée où nous pouvions enfin utiliser tous nos petits trésors. Je garde un magnifique souvenir de mes années en primaire, et la confection du cartable en fait partie.

Nous avons eu droit à la réunion préparatoire à l’entrée en CP, des tonnes d’informations à retenir, sur les horaires, les différences entre centre de loisirs et étude, le repas à la cantine du midi et du goûter, les récréations dans la cour, les classes au niveaux mélangés… Et à la fin de la réunion, nous avons reçu la fameuse liste de fournitures scolaires. C’est une liste assez complète, comme dans mes souvenirs, avec des références précises de cahier, de tubes de colle ou de crayons. Nous n’allons pas faire les achats tout de suite, pourtant ce n’est pas l’envie qui manque.

Avant de foncer faire les magasins et remplir notre chariot de toutes ces affaires d’école, action qui dans quelques années nous paraîtra bien rébarbative j’imagine, je vais préparer, comparer, choisir et proposer à Adil de participer, c’est quand même de son cartable dont il est question.

Pour le cartable justement. Pas trop de grand débat, sur le poids du cartable en CP, la directice nous a expliqué qu’ils n’auraient pas grand chose dedans, la trousse, un livre, 2 cahiers et le carnet de correspondance. Il y a beaucoup de matériel qui reste à l’école. Ils déconseillent les cartables à roulette, de toute façon je n’aime pas trop ça. Voici le cartable que j’imagine pour lui. En espérant que mon idée lui plaira, vu qu’il est plus attiré en ce moment par les cartables de super héros…

cartable01 cartable02Grâce au blog, j’ai la chance de découvrir des produits de très bonne qualité, et quelques fois même de les essayer. En prévision de la rentrée j’ai déniché quelques petites trouvailles que je suis ravie de vous présenter aujourd’hui.
Lors de la dernière Shopping Presse Party Kids, dont je vous parlais ici et encore , j’ai découvert la marque Avenue Mandarine, qui propse ateliers créatifs, puzzles, poupées à peindre et à customiser, accessoires pour l’école ou activités extra-scolaires. Avenue Mandarine accompagne petits et grands tout au long de l’année de la plage, à Noël en passant par la rentrée. Et c’est bien de la rentrée de mon fiston dont il est question ici avec ce beau cartable. Issu de la collection «Des étoiles plein les yeux, back to school», il est discret et raffiné. Je me dis toujours que le cartable choisi à 6 ans a de fortes chances d’être passé de mode à 8 ou 9 ans. Et j’aime bien acheter du matériel qui dure. Il existe en différents coloris et est accompagné de trousse et pochette.

CO001O-3_2015-02-25--15-02-59.png
Prix conseillés : Cartable 39,99€ – Trousses 9,99€ et 5,99€

Les collections Avenue Mandarine sont disponibles chez plusieurs revendeurs, au BHV, chez Créava, Cultura, Truffaut ou bien encore à la Fnac.

Grâce au blog encore une fois j’ai eu la chance de recevoir des produits Staedtler à essayer. Des crayons de couleur et des feutres. La pochette neuve de crayons de couleur, l’objet du désir par excellence dans mon cartable d’écolière. J’adorais les sortir tous, les étaler sur la table de la cuisine en créant un arc-en-ciel de crayons neufs. Les essayer aussi, trait fins au début quand la mine est bien pointue, puis plus gros quand elle s’use un peu. Décidément, la rentré en CP de mon fils me plonge dans une sacrée nostalgie.

rentree_0339.jpg

Les crayons Noris Colour, nouveauté de cet été sont une pure merveille. Que ce soit à l’école ou à la maison, les enfants posent leurs idées créatives sur rentree_0337.jpgle papier avec une gamme de 24 couleurs disponibles. Confortable à tenir grâce à une surface douce ergonomique en Wopex, ces crayons ont également une meilleure résistance au bris (rentrée en CP oblige) et des couleurs intenses. Le Wopex est un matériau composé de graphite, de pigments de couleurs pour la mine, d’une couche spéciale pour la surface et de WPC, un composite innovant principalement constitué de bois. Créé en une seule manipulation, bois, enrobage et mine sont assemblés sur une chaine, fondus à une température en 130° et 180°. Un unique crayon sans fin nait, il est ensuite refroidi, coupé à la bonne longueur, marqué puis taillé. Résultat, 4 fois moins de bois utilisé pour un crayon et 4 fois plus de crayons créés avec un seul arbre. Ce bois, issu des forets allemandes certifiées PEFC, associé aux procédés de fabrication donne comme résultat un crayon plus performant pour l’écriture, l’esquisse et le dessin. La mine homogène donne une glisse particulièrement souple sur le papier.
Demandés dans la liste de fournitures scolaires, ce seront les crayons de couleurs de la rentrée pour Adil, et pour encore longtemps après. Les produits Staedtler sont conçus pour durer.

Autre nouveauté pour la rentrée 2015, les feutres Triplus Fineliner (que je garderai pour moi, désolée Adil) dont le test est également concluant. Pourrentree_0338.jpg l’écriture ou pour le dessin, le Triplus Fineliner est le feutre tout terrain par excellence. Idéal pour l’école, le bureau ou la maison, il permet tout à la fois de soigner aplats ou détails. Parfaits pour la tendance coloriage dont je vous parlais récemment sur le blog. Avec 36 couleurs vives, l’offre la plus large du marché, les Triplus Fineliner rendent dessins et coloriages de petits et grands toujours plus dynamiques et dans l’air du temps.
Une forme ergonomique triangulaire pour une écriture relax et douce. Et le détail qui change tout, la mine DRY SAFE de 0,3 mm peut rester plusieurs jours à l’air libre sans sécher ! Ils sont tellement beaux que je n’ai pas envie d’essayer mais je les crois volontiers !

Les produits d’écriture Staedtler sont disponibles chez les revendeurs suivants : Calipage, Bureau Vallée, Majuscule, Furet du Nord, Créaref ainsi que dans toutes les grandes surfaces.
Prix conseillés – Noris Colour, packs de 6, 12 ou 24 couleurs, de 1,89€ à 7,85€ – Triplus Fineliner, pack de 6, 10, 15, 20, 30 et 36 feutres, à partir de 1,17€ l’unité.

Et chez vous, quels sont les indispensables de la rentrée ?

Merci à l’agence Kom.Lm pour la Shopping Presse Party Kids et ses belles découvertes et à Staedtler et l’agence Empresarial pour ces magnifiques feutres et crayons.

Publicités

7 réflexions sur “Dans son cartable…

  1. Bonjour Nins, tout d’abord Bonnes vacances à Adil.
    Inutile de te dire que je vais faire mes courses de rentrée scolaire dans ce fameux Carrrefour B. Tout comme toi, j’adore les courses de rentrée scolaire et je me dis aussi que dans quelques années, lorsque j’aurais 4 listes ce ne sera peut être plus le même plaisir.
    Par contre nous l’ainé rentre au CE2, le cadet au CP mais point de listes en vue…
    Depuis le CP de mon grand, j’achète toujours pleins de choses et il revient le jour de la rentrée en me disant « non mais il ne fallait que le cartable et la trousse ». Apparemment ils fournissent, jusqu’à quand je ne sais pas, je l’attends toujours cette fameuse liste.
    PS: je ne participe pas aux concours car je n’ai pas de compte sur les réseaux sociaux, je suis un peu déçue mais je pense que je vais commander le jeu de carte sur les volcans car il à l’air super et mon grand adore les volcans.
    Bon dimanche à vous cinq.

    • Merci ! Bonnes vacances aux tiens aussi 🙂 Si ça se trouve on s’est déjà croisé dans les rayons du supermarché ! Pour le jeu sur les volcans il est très sympa oui.. Et le prochain concours se fera sans compte Facebook 😉

    • Oui c’est un grand pas, comme l’entrée en maternelle je dirais… Un peu équipée, un petit tour au magasin sera nécessaire avant le 1er septembre quand même 🙂

  2. AHhh ces souvenirs ! Je les aime ces souvenirs et j’essaye de les faire perdurer avec mon métier …tu me verrais faire ma liste de commande de classe !! je suis comme une dingue 🙂

    Ici, le cartable est un achat d’une autre marque découverte par le blog. Une récompense pour l’excellente année de ma fille et son passage en CE2 (le niveau de classe de sa mère, tu imagines le coup de vieux ?) il sera donc de bonne qualité, et pailleté rose. Tout un programme ! (Dès que je le reçois, je mets une photo !)
    Oui un vrai cartable de fille solide comme il faut et sans roulettes (car j’y tiens)

    J’ai tout comme toi reçu les feutres et les crayons de couleurs et j’attends cet été pour en parler car je compte bien les piquer moi ceux là par contre ! ah ahahah

    Des bisous ma belle

    • Oh j’aimerais trop te voir faire ta liste de commandes 🙂 Les roulettes j’ai l’impression que c’est passé de mode… En CP ils ne rapportent pas grand chose dans le cartable, il ne devrait pas être lourd… Mais pour les plus grands, je vois souvent les parents porter les cartables sur le chemin de l’école ! Ah ah j’ai pas pu cacher les crayons assez vite, mais les feutres je lui ai expliqué qu’ils étaient pour moi… Quoi que pour tester la résistance de la mine à l’air libre pendant des jours j’aurais eu un champion là !

  3. Pingback: Un bon petit gout d’érable | Dans chaque petite chose il y a un ange...

Un petit mot sur ce billet ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s