Le vide grenier de mes rêves

Depuis quelques années maintenant, le premier weekend de septembre il y a un rendez vous auquel nous n’échappons pas, c’est le vide grenier (samedi) et le forum des associations (dimanche) de notre jolie petite ville.
La journée du samedi se déroule toujours dans une ambiance conviviale et chaleureuse. La météo est souvent de notre côté, il y a plein de stands, de vendeurs, de jolies choses à acheter, de petits prix. Les enfants peuvent profiter d’animations gratuites, il y un stand de frites Sensas, des glaces à l’italienne, bref, c’est un peu un paradis pour moi. Et cette année, grande nouveauté, nous serons du côté des vendeurs, nous venons de réserver notre stand, nos deux mètres linéaires où nous étalerons quelques objets de notre vie en espérant qu’ils deviennent ceux d’autres vies.
J’adore acheter des choses dans les vides greniers. Principalement des vêtements pour les enfants, mais aussi des jouets, des objets de puériculture, des petites babioles. Je dépense peu et je repars avec plein de choses plus mignonnes les unes que les autres. Nous donnons aussi un peu de sous à Adil au début de la journée et il s’achète quelques jouets à tout petit prix.
Mais je n’ai jamais tenu de stand dans un vide grenier, je suis novice en la matière. Je me demande donc, à 2 mois de l’échéance, comment nous allons nous organiser pour cette journée. Et je me prends à imaginer le vide grenier parfait, celui qui me donnera une sensation de journée réussie une fois la nuit du samedi tombée.
Nous y allons avec les parents de copains d’école d’Adil. Nos stands seront côte à côte. Ils ont déjà fait plusieurs vides greniers et vont surement nous aiguiller, nous conseiller.

Conseils de parents pour réussir son vide grenier (ou vide poussette)

Voici comment j’aimerais que ça se passe. Petit listing des choses à faire pour que cette journée soit une réussite.

2 mois avant le jour J

S’inscrire auprès du syndicat d’initiative.
Faire une liste de ce qu’on a et qu’on aimerait vendre.
Se souvenir à qui on a prêté certaines affaires qu’on voudrait vendre.
Et les récuperer.
Penser à bloquer ce weekend (travail, invitations, etc…).

1 mois avant le jour J

Récupérer des cartons, des boites, un portant pour pouvoir ranger et exposer ce qui sera à vendre.
Trier les vêtements par taille, sexe, état (nickel, très correct, légèrement usé). Faire de même avec les jouets.
Vider les placards et mettre certains objets de côté pour la vente.
Commencer à réfléchir à un ordre de prix de vente, en se demandant «À combien j’aimerais acheter cela ?»
Demander à des proches un petit coup de main le jour J en échange de place pour vendre quelques unes de leurs affaires.

2 semaines avant le jour J

Mettre les habits triés dans les boites qui serviront de boites d’exposition (cartons de cigarettes, boites à archives…), nettoyer les jouets et autres objets.
Prévoir papier, scotch et marqueur puis préparer des affichettes avec taille, sexe, prix.
Préparer le matériel d’exposition, table, planche, tréteaux, portant, chaises pliantes, bâche plastique… Prévoir un parasol si jamais le stand est en plein soleil.
Commencer à mettre de côté de la monnaie, des sacs plastique.

1 semaine avant le jour J

Regarder la météo et ne pas stresser.
Prévoir une sacoche, une banane, une boite pour faire une caisse.
Refaire un tour de la maison pour voir si on n’a rien oublié.

La veille

Faire les courses pour le pique nique, en n’oubliant pas boissons et gobelets.
Préparer un sac avec la monnaie, les sacs plastique, du papier, le marqueur et le scotch.
Charger (si possible) la voiture.
Se coucher tôt (si les #TerribleTwins le permettent).

Le grand jour du vide grenier

Préparer le pique nique, un grand thermos de café, des gobelets, des serviettes.
S’habiller et se chausser «confortable», prévoir crème solaire, chapeaux, casquettes, brumisateur (toujours si le stand est en plein soleil et qu’on n’a pas trouvé de parasol).
Arriver tôt sur les lieux et installer son stand.
Proposer des prix dégressifs ou des lots. Garder une caisse de vêtements à offrir en «cadeau» pour les acheteurs sympas.
Remettre de l’ordre régulièrement dans les boites, car les gens farfouillent et dérangent tout (Maniaque moi ?? Nonnn).
Faire des pauses en allant se promener, se faire relayer à la tenue du stand.

Ne pas y aller en se disant «Je vais tout vendre» ou «Je vais gagner plein d’argent».
Y aller en se disant plutôt «Nous allons passer un bon moment, échanger, discuter…» et
«Peut être gagner de quoi se faire un bon resto !».

Et chez vous ? Comment ça se passe ? Fan de vides greniers ? Acheteurs ou vendeurs ? Avez vous des conseils à me donner ?

Cet article participe au RDV blogging  « Conseils de Parents pour Réussir son Vide Poussette » organisé par Lorène du blog Twins And Us. Rendez vous sur son blog si vous souhaitez participer.

Publicités

3 réflexions sur “Le vide grenier de mes rêves

  1. Pingback: Conseils de Parents pour réussir son Vide Poussette - Twins And Us

Un petit mot sur ce billet ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s