Bye bye la maternelle…

Nous y voilà déjà. L’année scolaire n’est pas encore terminée c’est vrai, mais je trouve qu’une fois le mois d’avril entamé, ça file à toute vitesse jusque fin juin et les grandes vacances. Comme les deux années précédentes, j’ai envie de tirer un bilan sur cette année en grande section pour mon fiston de 5 ans et demi. Souvenez vous, je vous parlais ici et ici de certains moments en petite section et  de son année en moyenne section, marquée par une légère déception pédagogique pour nous, et pour lui aussi un peu, d’après certaines discussions que nous avons eu depuis.

Cette année il a une maîtresse formidable, le genre de maîtresse dont on se souvient très longtemps. Douce et ferme, pédagogie mettant en avant l’enfant et ses aptitudes à réussir, j’ai pu la voir plusieurs à l’oeuvre dans la classe et elle a une façon de captiver les enfants, de les faire écouter et une manière d’expliquer vraiment très claire.

grandesection (1)En ce qui concerne les apprentissages, c’est incroyable, on dirait qu’il y a un saut dans le temps, entre la rentrée scolaire et les vacances de Noel. En septembre, Adil savait écrire son prénom en majuscules, compter jusqu’à 30 et déchiffrer certains mots. Après Noel, il commençait à lire certains mots sur les emballages posés sur la table du petit déjeuner, il sait compter jusqu’à 100, écrit son prénom en attaché et connait tous les jours de la semaine en les épelant presque tous. Il est curieux, demande à écrire la liste des courses, s’entraîne à faire de beaux A en majuscule, lit le nom des joueurs sur les maillots de foot et nous on le regarde, admiratifs de tous ces progrès, tout ce savoir emmagasiné en si peu de temps. C’est une année où l’école c’est encore en grande partie, de l’amusement. Mais il y a aussi toutes ces choses qu’ils apprennent, sur la vie de tous les jours, le temps qu’il fait, les aliments, les animaux, la peinture et les grands peintres. Du côté du comportement, Adil est toujours (un peu) timide, il ne va pas se mettre en avant si on ne lui propose pas. Il a plutôt tendance à se faire embêter que l’inverse, il va fuir les conflits et préfère largement des moments sans heurts. Il a toujours une tonne de copains et a changé d’amoureuse deux fois cette année.

Et comme chaque année, nous avons droit au bonhomme. Il a bien grandi depuis le bonhomme têtard des débuts. Il s’est étoffé, le soucis du détail est là. Bon le dernier n’a plus d’œil ni de bouche mais il a des beaux cheveux, longs et soyeux…

dessin1 dessin2 grandesection (2)

La grande section de maternelle les prépare au CP et je crois qu’il est prêt, mon tout petit garçon… Et c’est tellement beau de le voir heureux d’apprendre, heureux de comprendre les choses, heureux de nous rendre fiers. C’est la fin de la première partie de sa scolarité, cette scolarité participative où nous avons (presque) chaque année trouvé notre place, en tant que parent, en soutien aux apprentissages. Je pense que ça va nous faire drôle, l’an prochain quand on devra juste le déposer à l’entrée de la cour, sans entrer nous même dans l’école et encore moins dans la classe. Sans parler tous les matins au maître ou à la maîtresse, de ce qui va ou de ce qui ne va pas. Je ne sais pas si moi, je suis prête. Lui, il ne se pose pas toutes ces questions, et c’est bien le principal…

Publicités

4 réflexions sur “Bye bye la maternelle…

Un petit mot sur ce billet ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s