En 36 ans, j’en ai appris des choses

Dans son dernier billet, Adelles établit la liste des différentes choses que la Vie lui a enseigné sans qu’elle l’ait forcément demandé. La Vie elle est comme ça, elle choisit un peu ce qu’elle souhaite faire comprendre à chacun, de façon plus ou moins agréable, le plus souvent par surprise. Parfois une seule leçon suffit mais quelques fois elle se charge de bien faire rentrer ses préceptes en répétant plusieurs fois. C’est ce qu’on appelle l’expérience.

A mon tour de dresser la liste de ces choses que j’ai apprises du haut de mes (tout petits) 36 ans. Pour certaines je m’en serais bien passé.

  • Un enfant couché n’est pas un enfant endormi (et vice-versa bien souvent).
  • De belles histoire peuvent se terminer, en amitié comme en amour.
  • Quand les médecins disent «Ce n’est pas impossible que vous tombiez enceinte mais ça va être difficile» on entend «Vous n’aurez jamais d’enfants».
  • Quand les tests de grossesse se révèlent positifs on se souvient du «Ce n’est pas impossible…».
  • Une douleur qui semble insurmontable un jour s’adoucit avec le temps
  • Les consonnes du prénom Caroline sont les seules qu’on peut doubler dans la langue espagnole.
  • Les 3 premiers mois d’une grossesse ne sont pas les plus délicats. Les 9 mois le sont.
  • En portugais, rhume se dit «constipaçao».
  • Quand on réserve un billet d’avion, il ne faut pas rigoler à la mention «Tous les passagers doivent présenter un passeport en règle». Il vaut mieux vérifier effectivement et ainsi éviter de se faire refouler au comptoir d’enregistrement le jour du départ.
  • Une simple odeur peut vous replonger dans des souvenirs très lointains, gais comme tristes.
  • Le maïs est une des rares choses qui ne se digèrent pas complètement, à 1 an comme à 5 ans.
  • Quand on allaite deux bébés en même temps, on a toujours dans un coin de la tête l’image de la truie et de ses douze porcelets qui tètent, irrémédiablement, à chaque fois.
  • Il faudra deux tournées de machine pour laver les serviettes de toilette d’un foyer composé de cinq personnes.
  • Il ne faut pas regarder «Faites entrer l’accusé» avant de dormir dans une maison à la campagne. Dans un appartement à Paris non plus. En fait, il ne faut jamais regarder «Faites entrer l’accusé».
  • Quand on prend un parapluie en prévision d’une averse, il ne pleuvra pas.
  • Avec deux bébés de 12 mois, passer l’aspirateur avant le petit déjeuner-déjeuner-gouter-diner est synonyme de pure perte de temps.
  • Quand il est indiqué «pimenté» sur la carte d’un restaurant thaïlandais il faut comprendre «extrêmement piquant».
  • Se baigner dans une eau à 42°, ça brule. (Non je n’ai mis aucun de mes enfants dans un bain à cette température).
  • Regarder la Tour Eiffel tous les jours, sans jamais se lasser, c’est possible.
  • On peut fixer un écran d’appareil échographique, voir deux bébés bouger et ne pas réaliser qu’on va avoir des jumeaux.
  • Le point précédent se vérifie, même 13 mois après leurs naissances.
  • Avoir au moins une pensée une fois par jour pour les gens qu’on a perdus et qui nous manquent est un pansement pour l’âme.

A votre tour ! Dites moi ce que vous a appris la vie…

Vous pouvez lire le billet de Marie Grain de Sel, qui est à l’initiative de cette belle idée…

Publicités

8 réflexions sur “En 36 ans, j’en ai appris des choses

Un petit mot sur ce billet ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s