Comment tu t’appelles ?

Le choix du prénom… Passage obligé des futurs parents. Il y a les adeptes des listes à rallonge, les indécis qui attendent le dernier moment, ceux qui veulent attendre de voir bébé avant de décider… Il y a ceux qui partagent le choix du prénom pendant la grossesse, qui appellent déjà le bébé dans le ventre par son prénom… Il y a les parents pas du tout d’accord sur le choix final…

Je nous classerais dans la catégorie de ceux qui attendent un moment très avancé de la grossesse, et qui gardent le secret jusqu’au bout.

Pour nos 4 enfants, le choix s’est fait différemment. Ilian, Adil, Amel et Isaq… 4 enfants, 4 histoires…

ILIAN

Pour notre premier enfant, dont nous avions voulu garder le sexe secret jusqu’au bout, nous avions deux listes chacun, que nous avions mises en commun pour au final choisir un prénom de garçon et un prénom de fille. Persuadée d’avoir un garçon, je ne m’étais pas beaucoup appliquée à la liste des filles. A l’heure actuelle, je ne saurais d’ailleurs pas retrouver un seul prénom de cette liste.
J’avais ce prénom en tête depuis très longtemps. Je pense que ça faisait des années que je me disais «Mon premier enfant, si c’est un garçon, j’aimerais l’appeler Ilian…».
Quand nous sommes allés en urgence à la maternité parce que je ne sentais plus bébé bouger et que nous avons appris le décès in utéro de notre petit trésor, nous avons demandé à connaitre le sexe de ce petit ange. Un garçon, mon petit garçon, je le savais, j’en étais sure. Nous n’aurions jamais pu imaginer que le prénom que nous avions choisi serait destiné à un ange. Et nous n’avons pas hésité un instant à lui donner ce prénom, c’était lui, Ilian, notre premier enfant, notre fils. Et ce prénom lui va si bien.
En arabe, Ilian signifie «Grand» et «Spirituel». Ce n’est pas un prénom très courant. Depuis que nous avons perdu Ilian, j’ai entendu une fois une maman appeler son fils dans une pharmacie, c’était quelques mois seulement après son décès et j’ai senti mes jambes vaciller. Le mari de ma sœur a un neveu qui s’appelle Ilian, il est né 1 mois avant le notre. Je l’ai rencontré une fois, là encore, petit moment délicat. Surtout qu’ayant le même âge que mon ange, je me suis un peu projetée en voyant ce petit garçon mignon et plein de vie. Et enfin, depuis presque 2 ans maintenant, il y a dans la classe d’Adil un garçon qui s’appelle Ilyan. Au début je me suis dit que ça allait le perturber, j’en avais même parler à la maitresse. Et au final non, pas du tout. Adil fait tout à fait la différence entre les deux. C’est fou les inquiétudes inexistantes que nous nous créons, nous, parents. Et bien souvent Adil me dit «Tu sais Ilyan il a encore fait une bêtise aujourd’hui. Mais le Ilyan de ma classe, hein, pas notre ange…»

ADIL

18 mois après le décès d’Ilian, je suis retombée enceinte. Grossesse spontanée, nouveau miracle. Grossesse stressante, et comme pour Ilian, quasi certaine d’attendre un garçon. Nous voulions faire certaines choses différemment, connaitre le sexe de bébé avant d’accoucher par exemple. Par contre, nous avons gardé le secret sur le sexe et le prénom jusqu’au bout. Je me souviens du jour où j’ai parlé à mon mari de ce prénom. Un matin, juste avant de partir pour aller travailler. On se retenait mutuellement de ne pas aborder le sujet du prénom. Ça devait être aux alentours de 6 mois de grossesse. Je lui ai dit que j’aimais beaucoup ce prénom, que je le trouvais doux et qu’il irait parfaitement bien à notre petit garçon espoir. La première fois que j’ai entendu ce prénom c’était à notre mariage quand j’ai fait la connaissance d’un de ses cousins. Et ce prénom s’est imposé à moi quand jour après jour, au travail, je voyais des photos d’un joueur de photo prénommé Adil (Adil Rami, pour les lectrices réfractaires au foot ou au sport, est un joueur de foot français qui a joué en équipe de France, quand même).
En arabe, Adil veut dire «Juste» et «Équilibré». Il lui correspond tout à fait. Adil est un garçon très gentil, qui n’aime ni la bagarre ni les conflits. Et puis nous nous sommes rendus compte, à l’entrée en maternelle, que c’était un prénom très facile à écrire et qui avec un A comme première lettre, place le porte manteau de monsieur parmi les premiers, ce qui est un gage de fierté pour un petit bonhomme de 3 ans !

AMEL et ISAQ

Pour cette 3ème grossesse ce n’était pas un mais deux prénoms que nous devions trouver. Nous avons pris notre temps pour chercher et trouver. J’avais quelques idées en tête mais rien qui ne plaisait vraiment à Monsieur. J’aimais beaucoup Milan pour un garçon et je n’avais vraiment aucune piste pour un prénom féminin. Nous avons donc cherché dans les listes de prénoms sur internet. Nous sommes plutôt attirés par les prénoms musulmans rares et nous avions envie de prénoms symboliques, avec une histoire et une signification qui nous parlent.
C’est le prénom du garçon que nous avons trouvé en premier. Isaq est la version musulmane de Isaac, qui dans l’ancien testament signifie «Qui fait sourire Dieu». Pour un couple à qui on prédisait de grosses difficultés à concevoir, avoir 3 grossesses spontanées, dont une de jumeaux, relevait de l’impossible. En lisant cette histoire, le prénom Isaq s’est imposé à nous.

C’est le nom qu’Abraham donne à son fils qui naît alors que lui-même est âgé de 100 ans et que son épouse, Sarah, en a plus de 90 ! Tous deux redoutent la risée que cet enfantement miraculeux va provoquer. Sarah déclare elle-même :  » Quiconque l’apprendra, rira à mon sujet !  » Isaac est donc ainsi désigné pour aller au-devant des moqueries que son arrivée va provoquer et les désamorcer. Mais le rire qu’exprime son nom est aussi l’expression de la joie de ses parents, favorisés par Dieu de cette naissance qui paraissait impossible et qui va assurer à Abraham une descendance légitime et innombrable : le peuple d’Israël.

Pour la petite fille, nous avons choisi Amel qui signifie «Espoir». Quel plus beau prénom pouvions nous donner à notre deuxième bébé espoir ? L’espoir, c’est ce qui nous a fait tenir toute ces années. L’espoir est arrivé à nouveau avec Amel.

Et chez vous, quelles sont les histoires liées aux prénoms de vos enfants ?

Publicités

4 réflexions sur “Comment tu t’appelles ?

    • Ah oui ça fait beaucoup de coïncidences ! Ilian, on l’avait trouvé très longtemps avant la naissance de notre ange, je ne sais plus où je l’avais entendu et ça m’avait beaucoup plu. On en voit de plus en plus je trouve, il y en a un dans la classe d’Adil, il est un peu coquin (je ne sais pas si ton Ilyan est coquin aussi ?) et Adil nous dit souvent « Tu sais, Ilyan de ma classe, pas notre Ange hein, il a fait ci ou ça » 🙂

      • si ilyan est un coquin invétéré lol ! avec un petit côté dragueur qui fait fureur ! pour moi son prénom devait être ilhan mais il y en a beaucoup trop chez ma belle famille turque lol du coup j’ai regardé et je me suis dit si je mettais un y ?du coup j’ai plongé, et j’ai regardé si cela voulait dire quelque chose et oui ilyan veux dire en hébreux « qui vient de Dieu » . Je suis que ton ilian joue les coquins avec milan ❤

      • Donc les Ilian/Ilyan sont des coquins, ça se confirme 🙂 J’imagine qu’ils sont copains/coquins ❤

Un petit mot sur ce billet ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s